Simco Aérogommage

L’aérogommage

L'aérogommage est un procédé de traitement de surface dérivé de la technique de sablage. Cela consiste en la projection d'un abrasif naturel à l'aide d'air comprimé à basse pression en vue du décapage ou nettoyage de surface. Quand de l'eau est ajoutée au mélange d'abrasif et d'air, on appelle cela de l’hydrogommage.

Cette technique est mieux adaptée que le sablage aux travaux de précisions et à l'emploi dans des endroits difficilement accessibles. Grâce à l'emploi de basse pression et à un choix d'une large gamme d'abrasifs, elle est efficace sur tout support.

◆  Pression d’air

Les aérogommeuses peuvent être réglées pour avoir une pression comprise entre 0,5 et 9 bars, ce qui permet de rendre cette technique très efficace tout en minimisant au maximum son effet sur le support. La pression d'air détermine ainsi la vitesse de projection d’abrasif.

◆  Machines utilisées

L'abrasif est contenu dans un pot de plusieurs litres, pressurisé, le sable est mélangé à de l'air comprimé. Le mélange sort par un flexible de sablage, avec à l'extrémité une buse, souvent en carbure, permettant accélération finale des grains. La machine utilisée peut être une aérogommeuse, ou une sableuse à pression réglable au moyen d'un détendeur sur la ligne d'air comprimé. La commande peut être une simple vanne sur l'alimentation, ou un système à commande de compression et décompression déporté au bout du flexible de projection, appelé télécommande.

◆  Abrasifs utilisés

Différents types d'abrasifs de différents calibres sont utilisés. Le plus souvent, ils sont d'origine biologique et biodégradables. Ceux-ci peuvent être composés d'almandin (garnet), de silicate d'aluminium (scories de fusion), de bicarbonate de sodium, de calcite, de microbilles de verre, d'archifine, de rugos, de corindon ou de noyaux de fruits concassés.

admin