Gîte Les Scoyons

Piscine naturelle +++

Une piscine naturelle, comment ça fonctionne ?

Les piscines naturelles garantissent et maintiennent la qualité de l’eau grâce au développement d’un écosystème dans la piscine elle-même. Pour cela, elles se divisent en trois zones à travers lesquelles l’eau circule.

La première zone est le bassin de natation. C’est la piscine en elle-même, la zone où vous vous baignerez. Sans surprise, c’est donc la plus grande zone.

La deuxième est une zone de filtrage, que l’on appelle aussi de lagunage ou de plantation. Moins profonde que la zone de natation, c’est là que l’on plantera des plantes aquatiques qui permettront de filtrer et d’assainir l’eau du bassin de natation. Pour cela, la zone de filtrage communique avec celui-ci.

L’eau du bassin de natation est ainsi envoyée vers la zone de filtrage grâce à l’action d’une pompe. Là, elle est d’abord filtrée par les végétaux, avant d’être épurée par la faune et la flore qui y vivent. Si cet écosystème fait bien son travail, cela devrait vous permettre de ne pas vous retrouver avec des algues dans votre bassin de natation, ni avec des parasites volants tels que les moustiques.

Enfin, la troisième partie est une zone de régénération. Elle sert à oxygéner l’eau afin que la faune et la flore nécessaires à l’entretien du bassin puissent y vivre. Généralement, on installe une cascade ou une fontaine dans la piscine pour remplir cette objectif, mais on peut aussi utiliser des plantes oxygénantes.

Les avantages d’une piscine naturelle

1) Elle n’a pas besoin de chlore

C’est sûrement l’un des plus grands avantages de la piscine naturelle. En effet, en plus d’être un produit chimique dont l’utilisation n’est pas bénéfique pour l’environnement, le chlore est aussi mauvais pour notre santé.

C’est lui, par exemple, qui peut rendre nos yeux rouges ou irrités, mais il peut aussi irriter notre gorge, nos voies respiratoires et nos muqueuses nasales. Le chlore peut également engendrer des problèmes respiratoires tels que l’asthme. Enfin, bien que ça soit moins grave, le chlore a aussi tendance à méchamment abîmer nos cheveux.

2) La qualité de l’eau est bien meilleure

Grâce à l’absence de chlore, vous vous trouvez ainsi avec une eau bien meilleure pour la santé, qui ne provoquera aucune irritation et aucune allergie. Mais, plus encore que de ne pas faire de mal à votre peau, l’eau lui fera même du bien : vous aurez la peau plus douce après votre baignade.

3) Elle favorise la biodiversité

Ceci est aussi directement lié au premier avantage. En effet, sans l’utilisation de chlore, la piscine naturelle ne pollue pas et, donc, ne tue pas la faune et la flore.

Ainsi, en plus des plantes nécessaires au bon fonctionnement de la piscine naturelle, les amoureux de la nature auront sûrement le plaisir d’y croiser des grenouilles et des libellules, entre autres.

5) Elle s’intègre parfaitement dans le jardin

Même en hiver, la piscine naturelle reste jolie, contrairement aux piscines classiques qui passent l’hiver enfouies sous leur bâche.

Les plantes aquatiques donnent aussi une belle touche naturelle, et participent sans aucun doute à l’embellissement de votre jardin. Si vous le voulez, vous pouvez même aller jusqu’à donner à votre piscine l’aspect d’un étang!

admin